FEVER SCOUT, le thermomètre qui colle à la peau

Prix : 59.99

Code Promo : Prix en pré-commande


Fatigué d'utiliser un thermomètre ordinaire? Vivalink offre maintenant une nouvelle façon de surveiller la température de vos enfants. Fever Scout est maintenant disponible à l'achat. Contrairement aux méthodes traditionnelles, c'est une façon beaucoup plus hygiénique de prendre la température de n'importe qui. Surnommé Fever Scout, le thermomètre doux et portable utilise une technologie Skin pour mesurer en continu la température et envoyer sans fil cette information à un smartphone ou une tablette.

Pour utiliser l'appareil, il suffit de le coupler avec votre smartphone et de coller le patch souple rose et bleu à la peau en utilisant l'adhésif de qualité médicale. L'application mobile commencera immédiatement à suivre la température du porteur. Vous pouvez également définir une alerte de température dans l'application pour être tenu au courant des pointes de température. L'application envoie des alertes même lorsque votre téléphone est en mode veille.

Parce que la fièvre est généralement le premier signe d'infection, l'utilisation de Fever Scout est applicable à tous: bébés, enfants, patients post-opératoires ou personnes âgées recevant des soins à domicile... Fever Scout peut être porté jusqu'à une semaine entière avant d'avoir besoin d'être rechargé. Vous devez changer les adhésifs toutes les 24 heures environ.
Le thermomètre est livré avec un étui de transport (qui sert également de chargeur d'appareil et d'amplificateur Bluetooth), et un tas d'adhésifs jetables. Il est disponible à l'achat maintenant sur Amazon.

Acheter avec Amazon


Plus d'information et achat
Suivre Fever Scout Suivre Fever Scout Suivre sur Instagram

OCULUS GO, le nouveau casque VR

Prix : 199


Facebook vient de présenter le nouveau modèle de sa filiale Oculus : l'Oculus Go. Il s'agit du casque de réalité virtuelle le plus abordable financièrement que la firme ait jamais mis sur le marché. L'Oculus Go pourrait apporter un peu de sang neuf sur le marche de la réalité virtuelle. Pouquoi ? car il s'annonce comme un produit abouti, très pratique, et surtout accessible à moins de 200$.

Toutes les caractéristiques techniques ne sont pas en core connues, mais l'Oculus Go, promet une expérience visuelle nettement améliorée par rapport au Rift (reflets réduits, angle de vue plus large). Conçu avec des tissus respirants, Oculus Go est confortable et entièrement réglable. Il peut même être utilisé avec des lunettes. Mais surtout il s'agit du premier casque Oculus fonctionnant en totale autonomie. Les jeux se téléchargent directement sur le casque et sont gérés directement par celui-ci. Plus besoin d'ordinateurs. Entièrement sans-fil, il est également plus léger et plus confortable.

Une optique cristalline, un son spatial intégré et des graphismes 3D optimisés se combinent pour donner vie à votre monde virtuel. Des haut-parleurs minimalistes ont été intégrés sur le casque même. Sans altérer le rendu sonore qui demeure de grande qualité, cela vous permet d'entendre quand même ce qui se passe dans la pièce. Une prise audiojack est bien entendu disponible pour ceux qui souhaitent quand même une immersion totale.

L'Oculus Go sera compatible avec les nombreux jeux développés pour le Samsung Gear V. Les ventes sont annoncées pour début 2018 aux États-Unis au prix de 199 dollars. Rien n'est dévoilé pour le moment sur une sortie et un tarif chez nous. Parallèlement à l'annonce de ce nouveau casque, Facebook annonce également une baisse du prix de l'Oculus Rift. De quoi relancer la VR... ce qu'ambitionne d'ailleurs Mark Zuckerberg qui a annoncé son objectif de convertir un milliard d'utilisateurs à la réalité virtuelle. Son côté visionnaire se vérifiera-t'il ?

Plus d'information Suivre Oculus Suivre Oculus Suivre sur Instagram

GEORGES V, un palace engagé


Après avoir marqué les esprits en devenant le premier Palace à décrocher 5 étoiles Michelin au sein de ses 3 restaurants Le Cinq***, Le George* et l’Orangerie*, Le Four Seasons Hotel George V, Paris s’engage désormais pour la gastronomie de demain. A Versailles, s’étend le Domaine de Madame Elisabeth, 8 hectares offerts par Louis XVI à sa sœur, la princesse Elisabeth de France, qui y cultivait son potager et en offrait le fruit aux défavorisés. Le Département des Yvelines et Simone Zanoni, chef du George, le restaurant méditerranéen étoilé du Four Seasons Hotel George V, Paris révèlent aujourd’hui un potager à l’agriculture raisonnée, sociale et au biosystème vertueux.

Les 1800m² de terrain mis à disposition du George sont cultivés dans une approche respectueuse des saisons, au rendement raisonné et à la taxe carbone limitée, le potager n’étant qu’à 15km du restaurant.
« Depuis plus de 10 ans, aucun produit chimique n’est venu perturber l’évolution des plantes ou des animaux dans le parc. Gestion différenciée, éco-paturage, biodynamie, les jardiniers ont su faire évoluer leur mode de gestion et, depuis avril 2016, la production de fruits et légumes est fabuleuse. » - commente Mickaël Duval, Responsable Espaces Verts du Département des Yvelines et chef d’orchestre des « Brigades vertes », une équipe de vingt personnes en réinsertion professionnelle qui apportent leur expertise au projet.

Le Palace de la gastronomie a noué un partenariat avec la start-up parisienne « Les Alchimistes » qui collecte et transforme les déchets organiques des restaurants de l’hôtel en compost « made in Paris ». Ce dernier nourrit les sols du potager Versaillais, dont les fruits et légumes viennent garnir les assiettes étoilées du George. Le George V propose ainsi un nouveau biosystème vertueux qui boucle la boucle de l’assiette à l’assiette.

Plus d'information et réservations Suivre le Four Seasons Paris Suivre le Four Seasons Paris Suivre sur Instagram