KU, le frigo qui vous apporte ce que vous voulez


Vous êtes dans votre canapé, devant un match.... envie d'une boisson mais l'action est intense.... et si vous ne vous leviez pas pour prendre cette boisson froide dans le frigo? et si c'était le frigo qui vous l'apportait ? Votre rêve pourrait bientôt être une réalité.
Panasonic a dévoilé sa dernière création, le réfrigérateur KU. C'est un réfrigérateur sur roues qui répond à l'appel.

Selon CBS News, la technologie est équipée de LIDAR intégré et de capteurs de profondeur qui l'aident à naviguer. Il peut même apprendre la disposition de votre cuisine et cartographier les pièces. Selon le concepteur "Tout ce que j'ai à faire est de dire 'Salut KU, s'il te plaît viens à la table à manger'. Quand je fais cela KU va passer à la table à manger". Sérieusement, le frigo a été conçu pour les personnes âgées et les infirmes. Ils espèrent que la technologie leur évitera de faire des voyages difficiles dans la cuisine.
Mais bien sûr, les paresseux en bénéficieraient aussi.

KU pourra également reconnaitre les aliments présents dans le frigo. Il sera capable de faire en fonction des suggestions de repas et même nous dire la boissons la plus appropriée. Il embarquera également un petit chariot, pour y mettre la vaisselle et verres sales. Il les déposera dans le lave vaisselle, comme un grand.

il ne s’agit que d’un prototype. Panasonic estime son arrivée sur le marché dans les 5 à 6 prochaines années à venir. Le prix futur n’a pas encore été communiqué. Affaire à suivre…

AIBO, le chien de Sony revient


Dix ans après la fin de la commercialisation du premier modèle, Sony vient de dévoiler une nouvelle version de son robot chien Aibo. Truffé de capteurs et dopé à l’intelligence artificielle, il s’emploiera à créer un « lien émotionnel » avec les membres de la famille.
Lors de sa sortie en 1999, Aibo, le robot chien de Sony, est rapidement devenu la coqueluche des amateurs de gadgets, notamment des Japonais, très friands de robotique.

La firme japonaise vient de présenter la nouvelle version de ce robot chien qui sortira début 2018. Le nouvel Aibo (ERS-1000) sera plus réaliste dans son comportement, et infiniment plus intelligent. Le chien est plus proche de la réalité, avec des courbes plus soignées. 2 écrans Oled en guise d’yeux qui lui permettent de véhiculer des expressions. Ses articulations lui assurent 22 degrés de liberté au niveau de la tête, la bouche, le cou, les pattes, les oreilles et la queue.

Le robot embarque toute une série de capteurs (mouvements, distance, luminosité, pression, gyroscope) répartis sur le dos, la mâchoire, la tête, le postérieur, mais aussi des microphones, un haut-parleur et deux caméras fish-eye pour cartographier son environnement. Aibo sait reconnaître ses maîtres, peut les comprendre lorsqu’ils lui parlent et réagir aux caresses. S'il est toujours capable de retrouver seul sa base (dont il peut rester éloigné pendant 2 heures) pour se recharger et de jouer avec quelques jouets spéciaux (notamment une balle et un os).

Sony fait également appel à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage profond pour faire évoluer le comportement du robot au fil de ses interactions. Par ailleurs, le robot chien est connecté à une plateforme de cloud computing qui collectera les données de tous les Aibo en service afin de créer une base de connaissance commune censée améliorer leur intelligence.

Aibo est disponible en précommande depuis le 1er novembre 2017 au prix de 198.000 yens, soit 1.500 euros. Il faut en plus ajouter un abonnement d'environ 22 euros par mois aux services Cloud de Sony où sont stockées, par exemple, les photos prises par les caméras (elles seront accessibles via l'application smartphone dédiée). Un Aibo Store est également annoncé : il permettra de télécharger des extensions. (Source: Rewmi)

plus d'information

ePOH, le dériveur trimaran !

Prix : 18650


L'EPOH Facilite la pratique du skiff en retardant le chavirage
Les patins stabilisateurs permettent de tester l'extrême. Avec l’ePoH, on ose donc on progresse !
Place aux plaisirs et à une courbe de progression supérieure aux bateaux existants. Les erreurs sont pardonnées, un défaut de barre, de réglage, une risée trop brusque, ou une manœuvre ratée ? A partir d'une certaine gîte, le bateau est assisté par ses patins stabilisateurs qui donnent à l'équipage le temps de réagir pour remettre le bateau à plat.

Que vous soyez amateur ou professionnel vous pourrez apprécier la puissance et la légèreté d'EPOH. La moindre risée fait accélérer l'ePoH, il déjauge facilement, planant même au près par temps de brise. Avec la grande largeur des échelles vous êtes en vol libre au dessus du plan d'eau. Vous disposez de 5 positions évoluant progressivement vers le double trapèze.

Cockpit profond et protecteur. Fini les navigations accroupies dans la pétole, ou les journées ventées trop mouillées : le cockpit de l'ePoH offre une grande ergonomie et protège des paquets de mer. Étrave fine pour pénétrer la vague et un déflecteur évite l'enfournement. L'équilibrage et un comportement sain permettent de lâcher la barre.

La construction en infusion a été mise au point par le chantier de course Kaïros, qui a apporté son expertise en construction de voiliers de pointe.
Pour le transport, les échelles se démontent et se rangent facilement pour faire passer le bateau de 3,60 m a 2,02 m rangé.
Il est d'ailleurs vendu avec une remorque pour le transporter et le mettre à l'eau. Son poids est de 165 kg pour 4.91 en longueur.

Le bateau est accessible à partir de 18 650 €.

Acheter ePOH


Découvrir ePOH