WIKKELHOUSE, une maison en carton

Prix : 70000


Ce sera peut-être la maison de demain ! c’est la société néerlandaise Fiction Factory qui l’a créée. Elle s’appelle "wikkelhouse" ("maison de papier" en néerlandais).
Pas moins de 24 couches de carton recyclé juxtaposées et collées les unes aux autres sont utilisées pour construire cette maison en carton et lui donner sa résistance. Par-dessus, est apposée une toile en goretex pour l’isolation, qui est ensuite recouverte de bois pour le côté esthétique. La durée de vie de cette maison est d’une centaine d’années.

Les matériaux utilisés sont des matériaux recyclés et totalement recyclables. En effet, tout est fait avec du bois recyclé et de la colle écologique. Ces maisons bénéficient d'une très bonne isolation thermique et acoustique. De plus, la wikkelhouse se veut éco-responsable. Pour chaque arbre abattu dans le but de construire leurs maisons, d'autres arbres sont plantés. Il s'agit vraiment d'une volonté de construction durable.

Enfin,la wikkelblouse est modulaire: vous pouvez la customiser et rajouter des blocs les uns aux autres. Elle peut être installée quasiment partout et ne nécessite pas de lourdes fondations.

Il vous en coûtera environ 70 000€ pour un kit complet ou 1666€/m2.

Plus d'information

TERRAFUGIA, mi-voiture mi-avion


La mission de Terrafugia est de créer des voitures volantes pratiques qui permettent une nouvelle dimension de la liberté personnelle. Terrafugia (ter-ra-FOO-jee-ah) est dérivé du latin pour "Escape the Earth". Nous sommes entraînés à voler. TF-2 c’est le nouveau projet de Terrrafugia qui reprend le principe du Pop.Up d’Airbus : une capsule de quatre places qui peut à la fois rouler lorsqu’elle est accrochée sur un camion et voler lorsqu’elle est fixée sous une aile équipée de rotors et d’un cockpit pour le pilote.

Avec l'acquisition récente de Terrafugia par la société mère de Volvo et Lotus, une équipe d'ingénieurs de classe mondiale et la création de notre nouvelle installation de R & D juste à l'extérieur de San Francisco, Terrafugia se positionne comme un acteur majeur des transports du futur.
Notre concept de prochaine génération (TF-2) est un système de transport intégré en trois parties pour les exploitants de courtes distances de la partie 135 qui veulent atteindre un nouveau niveau de commodité, de confort et d'efficacité. Avec une configuration de pod détachable, vos passagers ou vos marchandises pourront voyager de manière transparente du point A au point B.

La mission de Terrafugia a toujours été de marier l'omniprésence du voyage sur route avec la vitesse et la commodité du vol. Vous savez, un peu comme une voiture volante. Nous avons vu cette approche prendre la forme de véhicules qui peuvent voler comme des avions ordinaires, atterrir à l'aéroport, replier leurs ailes et continuer sur la route à des vitesses d'autoroute. Ceux-ci ont même reçu l'approbation de la Federal Aviation Administration des États-Unis et effectué des vols d'essai réussis.

Terrafugia est en train de soupeser une configuration à rotor basculant ou à élévation plus poussée (LPP) pour la TF-2, offrant toutes deux des forces et des faiblesses. La PPL serait mécaniquement plus simple, légèrement moins coûteuse et aurait une masse maximale au décollage supérieure à 4 090 kg (9 000 lb).
Une configuration à rotor basculant offrirait une vitesse de croisière maximale beaucoup plus grande à 333 km / h (205 lb / h) comparativement à 240 km / h (150 mi / h), ainsi qu'une plus grande portée à 555 km (345 mi) 400 km (250 mi) à pleine charge.

Sinon côté actu, la firme américaine Terrafugia basée près de Boston (à Woburn exactement) dans le Massachusetts a été rachetée fin novembre par le groupe privé chinois Geely spécialisé dans l’automobile. Quant à sa voiture volante, la Transition, qui devait arriver sur le marché en 2016, elle est toujours en phase de tests. Sa commercialisation est désormais annoncée d’ici trois ans.

Plus d'information Suivre Terrafugia Suivre Terrafugia

PRÊT À CHANGER, la box de votre vestiaire


L’été est enfin là, les vacances approchent à grand pas. Mais pour beaucoup de français, l’été est aussi l’occasion de faire le tri dans leur dressing. Que ce soit pour préparer la rentrée, qui arrive malheureusement toujours trop vite, ou pour faciliter un déménagement. Mais alors que faire des vêtements dont ils ne veulent plus ou qui ne leur vont plus ? Les donner ? Les jeter ? Et pourquoi pas les revendre ? Oui mais vendre ses vêtements s'avère souvent assez fastidieux.

"Nous avons fait le constat que revendre ses vêtements est extrêmement chronophage, il faut les prendre en photo, créer une annonce pour chaque vêtement sur les sites de revente entre particuliers, répondre aux questions des acheteurs potentiels, préparer un colis et le déposer au bureau de poste à chaque vente ! Nous avons donc créé un service qui rachète directement les vêtements, sacs et chaussures femme aux particuliers partout en France. Nous fournissons une box gratuite pour expédier vos vêtements. Nous vous payons à la réception de votre colis, sans attendre la revente" explique Benjamin Augros co-fondateur de Prêt à Changer.

Résoudre tous vos problèmes de vêtements accumulés ? Des vêtements achetés par erreur notamment pendant les soldes et qui font déborder votre dressing ? Prêt à Changer s'en charge et propose une box gratuite contenant :

- une pochette 60 cm x 60 cm pour y insérer 15-20 articles
- une étiquette pré-affranchie Mondial Relay
- un formulaire à remplir
- un guide complet sur le fonctionnement du service

Le principe de cette start-up nîmoise est simple :

- Il suffit de se rendre sur le site de Prêt à Changer https://www.pretachanger.fr/ et de remplir le formulaire pour demander une box Prêt à changer.
- Vous recevez la box gratuitement dans votre boîte aux lettres.
- Sélectionnez les vêtements, sacs et/ ou chaussures femme, en vérifiant que l’état des articles soit très bon et que les marques soient bien acceptées.
- Glissez vos articles et le formulaire à l'intérieur de la pochette, collez l'étiquette pré-affranchie dessus et déposez le colis au point Mondial relay de votre choix.
- Une fois le colis réceptionné dans l’atelier de Prêt à Changer, chaque article reçu est contrôlé par une équipe d’experts. Le paiement des articles acceptés est effectué par virement bancaire sous 15 jours.

Pour définir les prix, Prêt à Changer a développé un algorithme capable de calculer le prix de rachat d’un article en fonction, de la matière, de la marque, de l’état de l’article…
Avant même d’envoyer vos vêtements, vous pouvez consulter les prix de rachat sur le site de Prêt à Changer rubrique Vendre.
Grâce à sa box, Prêt à Changer rend la revente de vêtement toujours plus facile et pratique pour les vendeurs, et leur permet de remplir leur porte-monnaie rapidement, idéal après les soldes d'été et avant la rentrée de septembre. En effet, en moyenne chaque vendeur gagne 66€ par pochette envoyée.

Plus d'information et inscriptions


Suivre Prêt à Changer Suivre Prêt à Changer Suivre sur Instagram