ARCHAEOPTERYX, le reve d'Icare


Décoller à pied avec un planeur, c’est possible ! A mi-chemin entre un parapente, une aile delta et un planeur, l'Archaeopteryx est un machine volante inventée et fabriqué en Suisse.

A peine 4 ou 5 enjambées et hop ! le voilà en l’air. C’est la plus confortable, la plus géniale et la plus aboutie de toutes les ailes qui ont été fabriquées jusqu’à présent ! s'exclame ceux qui l'essayent.

On décolle et on atterrit dans les même terrains et les mêmes conditions que les ailes delta.
Un engin hybride dont la finesse bat tous les records. Dans l’aviation, la finesse représente le nombre de mètres parcourus pour un mètre de chute.
Le parapente vole au maximum 10 mètre, l’aile delta 15, et l’Archaeopteryx jusqu’à 28 mètres.

Ce petit bijou est entièrement made in Switzerland.
Presque entièrement composé de carbone et de kevlar, l’appareil pèse à peine 60 kilos; condition impérative pour un décollage à pied. Mais ces matériaux à la fois ultraléger et résistants sont chers, et tout est façonné à la main. Ce qui fait que ce petit bijou n’est pas à la portée de toutes les bourses.
Comptez 76.000 francs...suisses HT

Découvrir Ruppert Composit

SENSORSCORE, 1 Ping - 2 Pong


Si vous êtes comme la plupart des joueurs de ping-pong, vous avez certainement déjà été confrontés à un doute sur le score et/ou l'attribution du service.

Le STIGA SensorScore fonctionne par détection des vibrations provoquées par la balle lors de votre jeu. La surface de table devient un champ de détection de nano-vibration grâce a deux petits capteurs placés sous la table et un intégré dans le filet.

Comment cela fonctionne-t-il ? Si le capteur détecte un double rebond sur un côté, ou que la balle ne rebondit pas de l'autre côté dans un temps donné, le système attribuera le point.

Le capteur placé dans le filet va de son côté détecter si la balle frappe le filet et de quel côté la balle est arrivée ! Simple non !

Comptez entre 70 et 100€, largement diffusé on line

Acheter avec Amazon


TACLIM CEREVO, Réalité 100% virtuelle


Le Consumer Electronics Show c’est aussi l’occasion de découvrir toutes sortes d’objets électroniques originaux, conceptuels et un certain nombre de gadgets. Pour cette édition 2017, le fabricant japonais Cerevo a fait le pari de l’immersive body pour la réalité virtuelle avec sa gamme de produits Taclim. Des chaussures et des gants pour s’immerger encore plus dans les mondes virtuels.

Grâce à des capteurs tactiles intégrés, Taclim permet aux joueurs de devenir un peu plus leur avatar virtuel en enfilant directement les chaussures de celui-ci ! L’utilisateur peut ainsi avoir encore plus la sensation de parcourir un autre monde avec un retour haptique sur les variations de terrain qu’il parcourt. Imaginez ressentir vos pas s’enfoncer dans le sable !

Concrètement, l’accessoire réagit en fonction des mouvements du joueur et procure des sensations différentes selon les surfaces sur lesquelles celui-ci marche. Cela se traduit par un retour de vibration différent selon les actions effectuées. Ceci est possible grâce aux 8 capteurs tactiles imaginés par Nidec Seimitsu Corporation. Vous trouverez ces capteurs sous les chaussures, mais aussi dans chacun des gants.

Taclim est encore au stade de prototype et ne devrait pas être disponible avant la seconde moitié de l’année.
Un prix situé en 1 000 et 1 500 euros est évoqué.

Découvrir CEREVO Suivre CEREVO sur Facebook