KU, le frigo qui vous apporte ce que vous voulez


Vous êtes dans votre canapé, devant un match.... envie d'une boisson mais l'action est intense.... et si vous ne vous leviez pas pour prendre cette boisson froide dans le frigo? et si c'était le frigo qui vous l'apportait ? Votre rêve pourrait bientôt être une réalité.
Panasonic a dévoilé sa dernière création, le réfrigérateur KU. C'est un réfrigérateur sur roues qui répond à l'appel.

Selon CBS News, la technologie est équipée de LIDAR intégré et de capteurs de profondeur qui l'aident à naviguer. Il peut même apprendre la disposition de votre cuisine et cartographier les pièces. Selon le concepteur "Tout ce que j'ai à faire est de dire 'Salut KU, s'il te plaît viens à la table à manger'. Quand je fais cela KU va passer à la table à manger". Sérieusement, le frigo a été conçu pour les personnes âgées et les infirmes. Ils espèrent que la technologie leur évitera de faire des voyages difficiles dans la cuisine.
Mais bien sûr, les paresseux en bénéficieraient aussi.

KU pourra également reconnaitre les aliments présents dans le frigo. Il sera capable de faire en fonction des suggestions de repas et même nous dire la boissons la plus appropriée. Il embarquera également un petit chariot, pour y mettre la vaisselle et verres sales. Il les déposera dans le lave vaisselle, comme un grand.

il ne s’agit que d’un prototype. Panasonic estime son arrivée sur le marché dans les 5 à 6 prochaines années à venir. Le prix futur n’a pas encore été communiqué. Affaire à suivre…

MARRIOTT lance la reconnaissance faciale


Marriott International souhaite équiper tous ses établissements de bornes dotées d’une technologie de reconnaissance faciale afin de faciliter les formalités d’accueil à la réception, et ce grâce à un partenariat avec le site d’e-commerce Alibaba Group. Dans un premier temps, deux hôtels chinois en bénéficieront.
Les clients des Hangzhou Marriott Hotel Qianjiang et Sanya Marriott Hotel Dadonghai Bay pourront passer par ces bornes électroniques pour recevoir la clé de leur chambre. Il leur suffira de scanner leur pièce d’identité, de se faire prendre en photo et de fournir les informations permettant de confirmer leurs coordonnées.

Cette technologie développée par Fliggy, l’interface de services touristiques d’Alibaba, réduira à une minute le temps nécessaire à ces formalités. Marriott a choisi de commencer par la Chine, un pays où 60% des voyageurs se disent intéressés par la reconnaissance faciale selon un sondage Ipsos. L’objectif est de généraliser ce service à tous les établissements de la chaîne.

La technologie biométrique semble séduire le secteur hôtelier. Au mois de mai, l’aéroport international d’Orlando est devenu le premier aux États-Unis à utiliser la reconnaissance faciale sur tous les passagers. Ce système biométrique ne nécessite que deux secondes avec un taux de reconnaissance de 99%. L’an dernier, British Airways a lancé des portes d’embarquement dotées d’une technologie biométrique au terminal 5 de l’aéroport de Heathrow.

(Sources: Relax News et Journal du Luxe)

ePOH, le dériveur trimaran !

Prix : 18650


L'EPOH Facilite la pratique du skiff en retardant le chavirage
Les patins stabilisateurs permettent de tester l'extrême. Avec l’ePoH, on ose donc on progresse !
Place aux plaisirs et à une courbe de progression supérieure aux bateaux existants. Les erreurs sont pardonnées, un défaut de barre, de réglage, une risée trop brusque, ou une manœuvre ratée ? A partir d'une certaine gîte, le bateau est assisté par ses patins stabilisateurs qui donnent à l'équipage le temps de réagir pour remettre le bateau à plat.

Que vous soyez amateur ou professionnel vous pourrez apprécier la puissance et la légèreté d'EPOH. La moindre risée fait accélérer l'ePoH, il déjauge facilement, planant même au près par temps de brise. Avec la grande largeur des échelles vous êtes en vol libre au dessus du plan d'eau. Vous disposez de 5 positions évoluant progressivement vers le double trapèze.

Cockpit profond et protecteur. Fini les navigations accroupies dans la pétole, ou les journées ventées trop mouillées : le cockpit de l'ePoH offre une grande ergonomie et protège des paquets de mer. Étrave fine pour pénétrer la vague et un déflecteur évite l'enfournement. L'équilibrage et un comportement sain permettent de lâcher la barre.

La construction en infusion a été mise au point par le chantier de course Kaïros, qui a apporté son expertise en construction de voiliers de pointe.
Pour le transport, les échelles se démontent et se rangent facilement pour faire passer le bateau de 3,60 m a 2,02 m rangé.
Il est d'ailleurs vendu avec une remorque pour le transporter et le mettre à l'eau. Son poids est de 165 kg pour 4.91 en longueur.

Le bateau est accessible à partir de 18 650 €.

Acheter ePOH


Découvrir ePOH