DERMAL ABYSS, un tatouage lecteur de glycémie


Le projet Dermal Abyss, mené par Katia Vega du laboratoire de recherche au MIT, propose de remplacer l’encre traditionnelle des tatouages par des biosenseurs réagissant au pH, au sodium et au glucose du liquide interstitiel pour que la surface de la peau humaine se transforme en un « écran interactif ». Les couleurs de votre tatouage changent en fonction de facteurs biologiques, permettant d’effectuer des diagnostics médicaux et un suivi de l’état de santé en direct. Il ne s'agit pas littéralement d'un tatouage, mais d'un autocollant, quasi invisible et indolore, à placer sur la peau du patient.

Les chercheurs peuvent donc observer trois types d'informations biochimiques: les taux de PH, de sodium ou de glucose. Comme on peut le voir sur l'image ci-dessous, le tatouage change de teinte selon les variations de ces substances corporelles.. Avoir un tatouage sensible au glucose pourrait ainsi rendre la vie plus facile aux personnes atteintes de diabète qui pourraient connaître à tout moment leur taux de glucose dans leur sang.

L’équipe a également créé une encre qui passe du rose au pourpre par rapport aux niveaux de pH et un troisième capteur capable de détecter le sodium et qui brille d’une teinte verte sous la lumière UV en présence de niveaux élevés de sel. Pour l'instant, le projet de Katia Vega est encore à l'état de test. L'encre est tatouée sur la peau ex vivo de porcs, qui ont un organisme proche de celui de l'homme.

Plus d'information

PG BUGATTI, vélo d'exception

Prix : 36000


Bugatti a dévoilé, au dernier salon de l'auto de Genève, le vélo urbain qui s'associe parfaitement avec sa mythique Chiron. Une exception a 2 roues créée en collaboration avec le fabriquant allemand de vélos PG et qui pèse seulement 5kg.

Imaginé en collaboration avec PG, fabriquant de vélos de luxe, il est conçu à 95% en fibre de carbone, que ce soit au niveau du cadre, des roues, du siège... Résultat : ce Bugatti X PG ne pèse que 5kg. Il sera produit en 667 exemplaires, à 39 000 $ l'unité (soit environ 36 000 euros).

Inspiré par le premier modèle dessiné il y a presque un siècle par Ettore Bugatti, le PG Bugatti Bike a droit à un design revu et corrigé plus moderne tout en conservant son style rétro originel.

Aussi à l’aise sur les routes de campagne qu’en ville, ce vélo en fibre de carbone à 95% et aluminium se veut le parfait mariage entre haute technologie et performances.

Proposé en seulement 667 exemplaires, le PG Bugatti Bike reste toutefois réservé à une élite fortunée qui pourra se l’offrir sur commande.

En savoir plus sur PG

VOLVO VERA, le camion autonome


Le constructeur suédois vient de présenter un nouveau concept de poids lourd électrique et totalement autonome qui fait disparaître la cabine.
Le Volvo Vera est pensé pour un usage bien précis : effectuer des trajets répétitifs et de courtes distances pour transporter de grandes charges lourdes dans les zones portuaires, les centres logistiques, les usines. Le prototype que l'on voit en action dans cette vidéo utilise les mêmes moteurs et batteries que les camions électriques de la marque.

Selon Volvo, l’idée est que «Vera» soit surveillée par un service basé sur le cloud, ce qui accélère l’activité mondiale de la logistique. Étant donné qu’un camion sans conducteur n’a pas besoin de faire des pauses ou de se reposer à la fin d’une journée de travail, les entreprises qui dépendent du camionnage fonctionneraient plus efficacement. Selon Volvo, cela serait particulièrement utile dans les hubs occupés comme les ports et les entrepôts. Étant électrique, la maintenance devrait être minimale et les seuls retards concernent la recharge. Volvo parle même de coopération entre les camions qui peuvent se relayer au besoin, rouler en convoi, ou autre solution. Dans un premier temps, ces camions autonomes pourraient opérer sur les sites logistiques, les ports, ou entre deux sites proches.

Selon Mikael Karlsson, vice-président des solutions autonomes chez Volvo Trucks, «Vera est encore en phase de développement, car nous devons prendre des mesures pour garantir la sécurité et offrir une expérience de qualité à nos clients. Pour le moment, Vera est testé dans un centre Volvo Trucks. Les premiers tours de roues hors de ce centre devraient se faire dans un environnement clos et connu des camions (ou du centre opérationnel). Pas question de brûler les étapes chez Volvo. Vera roulera doucement également.

Plus d'information Suivre Volvo Trucks Suivre Volvo Trucks Suivre sur Instagram